Déclaration des institutions islamiques du Québec concernant la profanation d’une copie du Saint Coran

19 Juin 2018
120 مشاهدة

  English follow

Déclaration des institutions islamiques du Québec concernant la profanation d’une copie du Saint Coran

Montréal, le 5 juin 2018: En réponse à l’action récente de quelques élèves-officiers du Collège militaire royal de Saint-Jean et  qui ont profané une copie du Saint Coran lors d’une de leurs réunions privées, en dehors de leur académie , une réunion d’urgence a été tenue par les imams du Québec et les dirigeants des institutions islamiques. Les participants ont formulé la déclaration et les recommandations suivantes:

  • Premièrement: Nous exprimons notre profond choc et notre ferme condamnation de l’action honteuse de quelques élèves-officiers, offensant ainsi la foi et les valeurs religieuses islamiques sacrées, provoquant fortement les sentiments des musulmans. Tout en condamnant fortement et en dénonçant cet acte scandaleux, nous sommes convaincus que la société canadienne désapprouve un tel acte aussi inacceptable et irresponsable.

  • Deuxièmement: nous exprimons nos sincères remerciements envers la position des responsables du collège militaire, qui, heureusement, ont pris les mesures nécessaires contre les personnes impliquées dans cet odieux incident. Nous félicitons également les autres élèves-officiers  qui ont rejeté ce comportement honteux de leurs collègues et les ont dénoncés à leurs supérieurs. De plus, nous croyons fortement  que le Canada et ses institutions respectent la primauté de la Loi. Les droits et les  libertés, le respect de toutes les religions, les races et les cultures seront toujours défendus.

  • Troisièmement: En s’adressant aux citoyens musulmans canadiens, au Québec et au Canada: Nous les assurons que nous sommes bien informés sur cette question et sommes en contact avec les plus hautes autorités du pays, qui ont à leur tour exprimé leur solidarité avec la communauté musulmane et ont déclaré leur rejet catégorique de ces pratiques odieuses. Nous assurons également notre communauté que nous n’abandonnerons pas le suivi juridique et judiciaire de cette affaire. En même temps, nous demandons à notre communauté de faire preuve de retenue et de continuer à faire preuve de responsabilité.

  • Quatrièmement: Un comité a été formé pour communiquer avec les parties concernées par ce dossier, afin d’entamer des actions et obtenir les mesures correctives nécessaires pour s’assurer que de tels actes ne se reproduisent plus à l’avenir. Nous demanderons des mesures préventives spéciales de la part de l’État et de ses institutions concernées par ces groupes d’âge, en particulier dans les domaines de l’éducation et de ceux qui contribuent à la formation de la conscience.

  • Cinquièmement: Nous demandons à la société canadienne et à ses autorités culturelles, religieuses et politiques, et aux médias, de s’associer à une collaboration constructive afin de créer un fort esprit de coexistence pacifique et de respect de la diversité ethnique et religieuse. Un tel esprit est l’une des forces les plus importantes de notre société canadienne. Par conséquent, nous appelons toutes les institutions concernées et les départements gouvernementaux à étudier ce crime, ses différents aspects et les facteurs qui y ont conduit, pour éviter qu’il ne se transforme en un phénomène. Ceci ne sera fait que par une étude approfondie de cet incident et une considération sincère de ses dangers potentiels pour la société et l’État. Nous espérons que notre patrie puisse jouir de la sécurité, de la paix et de la prospérité, pour toujours. 

Cette déclaration a été émise par les organisations suivantes:

Conseil des Imams du Québec, Conseil Musulman de Montréal et Forum musulman canadien

 

 ****************************

Declaration of Quebec Islamic Institutions concerning

 the desecration of a copy of the Holy Quran

Montreal, June 5th, 2018: In response to the recent action by few officer-cadets from the Royal Military College at Saint Jean, Quebec, who desecrated a copy of the Holy Quran in one of their private gatherings, outside the boundaries of their academy, an emergency meeting was held by Quebec imams and leaders of Islamic Institutions. The participants have come up with the following declarations and recommendations:

  • First: We express our profound shock and strong condemnation of the shameful action of a few officer-cadets, demonstrating very serious abuses towards Islamic religious sanctities, and faith, strongly provoking the feelings of Muslims. While condemning and denunciating this outrageous act in the strongest terms, we are confident of the Canadian society’s disapproval of such an unacceptable and irresponsible act.

  • Second: We express our sincere appreciation of the position of the officials at the military college, who thankfully have been taking the necessary measures against those involved in this horrific incident. We also commend the students who rejected this shameful behavior from their colleagues and raised the matter to the officials at the military college. Furthermore, we strongly believe that Canada, and its institutions respect the rule of law. Rights and freedoms, and respect for all religions, races and cultures will always be defended.

  • Third: In addressing Canadian Muslim citizens in Quebec and throughout Canada: We assure them that we are fully informed of this issue and in contact with the highest authorities in the country, who in turn have reached out to community leaders expressed solidarity with the Muslim Community and declared their rejection of such abhorrent practices. We also assure our community that we will not give up the legal and judicial follow-up of this case. At the same time, we call on our community to exercise restraint and behave responsibly.

  • Fourth: A committee has been formed to communicate with the concerned parties in this case to obtain the necessary actions and remedial measures to ensure that such acts will not recur in the future. We will be calling for special preventive measures by the state and its concerned institutions dealing with these age groups, especially in the fields of education and those that contribute to the formation of consciousness.

  • Fifth: We call upon the Canadian society and its cultural, religious, political authorities, and upon the media, to join in constructive cooperation so that a solid spirit of peaceful co-existence and respect for ethnic and religious diversity can be established. Such a spirit is one of the most important strengths of our Canadian society. Therefore, we call on all concerned institutions and government departments to study this crime, its different aspects and the factors that led to it, to avoid it from transforming into a phenomenon. This will only be done through a careful study of this incident and a sincere consideration of its dangers to both society and the State. We hope that our Canadian homeland will enjoy security, peace and prosperity, forever.

This declaration was issued by the following organizations:

  • Quebec Council of Imams, Muslim Council of Montreal and Canadian Muslim Forum

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *