Jugement rélatif à la consommation des viandes au Canada

06 Jan 2018
296 مشاهدة

Jugement rélatif à la consommation des viandes au Canada

salamu alaykom,

 je suis nouvel arrivant au Canada et je voudrais savoir si c’est possible de consommer les viandes de boeuf et de poulet proposées dans les restaurants.

sachant que la plupart prétendent être chrétiens sans l’être en réalité, on peut pas les decrire de Gens du Livre.

En faisant des recherches j’ai trouvé différentes fatwa (avis juridique) qui varient selon les pays, par ex en Europe il est interdit de consommer du boeuf et du volaille,

Merci de bien vouloir m’apporter une réponse satisfaisante pour la consommation de ces viandes au Canada

La réponse (citant le Dr Salah Al-Sawy)

Au nom de Dieu le Miséricordieux

Louange à Dieu et Prières et Paix soient sur le Messager d’Allah, sur sa famille, ses compagnons et ceux qui le suivent,

Certes l’egorgement est geré par le Coran et la sunna du prophète (PSSL), que le musulman est tenu de respecter ce qui le différencia des autres le prophète a dit “مَنْ صَلَّى صَلَاتَنَا، وَاسْتَقْبَلَ قِبْلَتَنَا، وَأَكَلَ ذَبِيحَتَنَا، فَذَلِكَ الْـمُسْلِمُ الَّذِي لَهُ ذِمَّةُ الله وَرَسُولِهِ

« Celui qui prie comme nous, se dirige vers notre Qibla, et mange de nos sacrifices,  est musulman et il a des droits et des devoirs équivalents aux nôtres. »

Nous résumons le jugement dans les points suivants:

  • la licéité des animaux égorgés par les Gens du Livre, tel que stipulé dans le Coran et la Sunna et consensus des oulémas, Allâh-Ta âla- a dit (traduction rapprochée) : “

  • “Vous sont permises, aujourd’hui, les bonnes nourritures. Vous est permise la nourriture des gens du Livre, et votre propre nourriture leur est permise.” Sourate 5 (la table servie) verset 5 , ainsi que dans la sunna du prophète

  • Ceux qui se réclament chrétiens ou juifs sont systématiquement qualifiés des Gens du Livre, et on leur reconnaissaitcette qualité que le Coran a utilisé en leur adressant la parole

  • Deux conditions doivent être observées : la saignée et l’invocation d’une seule divinité.

  • la licéité des bêtes égorgées par les gens du livre sans pour autant vérifié la saignée est sujet à discussion, car ce n’est pas conforme à la sharia, se référer à ce qui a été rapporté par Ibn Arabi est faible, car aucun ne l’a précédé apportant la même fatwa, lui-même s’est contredit par la suite, ce qui posa un problème pour les cheikhs Maliky, l’a considérant comme une anomalie, Al Bastami a dit; j’aurai espéré que ces paroles ne soient ni prononcées ni citées dans les livres de l’Islam

  • Si dans un certain pays il est plus commun de ne pas égorgerl’animal il est dans ce cas interdit de consommer sa viande car les jugements sont adoptés selon ce qui est majoritaire.

Ainsi en appliquant ce qui est mentionné précédemment sur le terrain (USA et au Canada)

  • Dans les lois américaines et canadiennes il est illégal de ne pas saigner l’animal, et ce pour des raisons sanitaires, la saignée pratiquée est presque similaire à la dhabiha islamique

  • le bétail est assommé afin de réduire sa résistance mécanique, électrique

  • l’assommage permet de réduire la résistance de l’animal sans pour autant le tuer, les observations sur terrain ont permis de détecter la mort de certains animaux avant la saignée, ceux-ci sont écartés de la chaîne destinée à usage humain, ceux qui ne sont pas détectés peuvent cependant rester parmis le bétail ce qui est suspicieux

  • Selon les statistiques,l’assommage électrique pour les volailles n’est pas mortel vu la faible intensité de celui-ci mis à part une rare exception sur laquelle nous ne pouvons baser de jugement

  • l’assommage subit par le bétail, en revanche, peut être mortel, ce qui variequant à lui d’un abattoir à un autre, ainsi ça peut aller de la simple suspicion à l’illicéité, c’est en cela  la controverse sur la possibilité de consommer ou non ces viandes.

  • La suspicion est relative à l’opposition de deux éléments:

  • D’une part la licéité des abattages des gens du livre mis à part les bêtes mortes avant la saignée et, d’autre part l’illicéité des bêtes et des viandes jusqu’à preuve du contraire, Les Oulémas contemporain et ancien ont adopté les deux points de vue.

  • Ce qui m’est évident c’est que la consommation de ces viandes est suspicieuse et il est plus judicieux de s’en éloigner sans pour autant que ça soit illicite, et on ne pourrait reprocher à celui qui en consomme, Allah le sait mieux que quiconque

  • En cas de disponibilité de viande sur le marché dont la licéité est certaine (halal) , ceci permet au musulman de consommer sans tomber dans le doute alors il est primordial d’en acheter et d’en consommer, ce qui permettra d’encourager et de promouvoir les affaires des entrepreneurs musulmans à l’étranger et les rendre plus compétitifs. ainsi Allah le récompensera doublement

  • Un conseil aux entrepreneurs musulmans: réduisez la marge de bénéfice et prenez soin de la clientèle musulmane à l’étranger ce qui pourrait les fidéliser vis à vis des entreprises islamiques et ceci représente l’un des piliers importants des bonnes actions en terre étrangère, et ne pas tirer profit de l’implication des musulmans et leur souci à respecter les préceptes de leur religion et en faire un commerce lucratif. car cette avidité n’est pas digne d’un bon croyant.

  • Allah est haut et sait mieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *