Déclaration du Conseil des imams concernant Jérusalem

Déclaration du Conseil des imams concernant Jérusalem
C’est avec consternation que nous Conseil des imams du Québec ainsi que l’ensemble de la communauté musulmane de partout dans le monde, avons accueilli la décision considérant la ville de Jérusalem comme étant la capitale de l’entité Israélienne et d’y transférer l’ambassade des États-Unis d’Amérique.
Cette décision ignoble a donc révélé un écart grotesque dans la position des États- Unis d’Amérique, le quel a longtemps prétendu être un médiateur digne et un promoteur neutre pour la Paix.
Le Conseil des Imams du Québec a estimé important et nécessaire de rédiger en votre nom cette déclaration dont la teneur suit:
Premièrement : Les expressions de dénonciations et de désapprobations ne sont pas suffisantes pour exprimer ce que les musulmans ressentent comme douleur dans leur cœur vis-à-vis de cette décision odieuse et injuste ,qui a ignoré tous les principes d’intégrité, de médiation et d’impartialité tout au contraire, ceci démontre et confirme qu’il(États-Unis d’Amérique) est une partie prenante impliquée dans toutes les pratiques sombres de l’occupation depuis son existence .
Deuxièmement : l’arabité de Jérusalem Est et Islamique fut confirmée par l’histoire des Yebousites et Cananéens qui ont habité cette cité depuis près de six mille(6000) ans avant la naissance du prophète moise Paix sur lui.
Ce fait témoigné par l’histoire, la réalité et le droit fait de Jérusalem pour les arabes et les musulmans, l’expression d’une cause juste que cela n’en déplaise à personne. Ce ne sont donc ni le degré de la force, ni de la brutalité de l’occupation, qui pourront transformer cette réalité car le faux restera toujours faux nonobstant le soutien dont il peut bénéficier et la vérité triomphera toujours peu importe les embûches placées sur son chemin.
Troisièmement : Nous remercions et apprécions la position du monde libre et les dirigeants des pays qui ont rejeté cette décision , y compris le gouvernement canadien, les quels ont tous confirmé à l’unanimité qu’une telle action contribuerait dans une large mesure à contourner les efforts de paix et de respect du droit international en ignorant dans leur globalité des dizaines des résolutions internationales et onusiennes qui statuent que ((Jérusalem est sous l’occupation et constitue une terre Palestinienne))

Quatrièmement : tous les pays du monde ayant connus la colonisation sont devenus de nos jours libres, exception faite pour la Palestine,( Jérusalem)le quel est abandonné à lui seul dans sa lutte contre
l’occupation ,la brutalité et privé de tous secours juste et efficace à tel enseigne qu’ on croirait vouloir pour cette cause oubliée ou rangée dans les tiroirs par le fait du temps et de l’usure.
La question suivante se pose alors;
Comment un ayant droit peut-il abandonner ses droits de possession, d’oppositions à l’usurpation de ses territoires sans en avoir obtenu restitution de ceux-ci (droits) ?
Ne pas répondre donc à cette question consisterait à attiser les feux, la guerre et ouvrir les portes à l’effusion du sang d’innocentes personnes qui n’invoquent que leur simple droit.
Certes, l’image de cette force d’occupation restera rebutante et sa pratique ignoble ferait en sorte qu’aucun(e) arabe, qu’aucun(e) musulman(e), qu’aucun peuple, qu’aucun(e) dirigeant(e) ne pourra y céder d’un seul pouce, et par ricochet, tous les accords conclus de cette façon demeurent nuls et non avenue et ne vaudraient que par l’encre qui les a écrits et seront frappés de nullité
Cinquièmement :Nous lançons un appel à tous les musulmans du Canada et partout dans le monde à s’unir pour servir la cause de Jérusalem qui est l’une des raisons de notre existence, et à mener une démarche pacifique avec tous les partenaires de paix, peuples et dirigeants qui croient en notre cause, afin de contrecarrer ces plans injustes et cruels.
En définitive, nous tenons pour responsable les États Unis d’Amérique et confirmons que ses différentes prises de positions injustes ont pour conséquences, d’entrainer un basculement de la région en particulier, et le monde en général dont la fin n’est connue que par Allah le tout puissant.
Le sang du peuple de Palestine, de Jérusalem ainsi que de celui de tous les peuples opprimés dans le monde continuera d’être une malédiction pour les auteurs de ces crimes.
Dieu fera qu’il soit vengé tout sang injustement versé sur terre, ou une vie injustement enlevée.
(Les injustes verront bientôt le revirement qu’ils (éprouveront)!v227s26
Conseil des Imams du Québec
Publié le vendredi 8 décembre 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *